Individuation intermédiale et monologue intérieur dans la mise en scène de "Salle d’attente" de Krystian Lupa

Izabella Pluta

Abstract


Nous souhaitons revenir dans notre intervention sur le concept de l’individuation intermédiale, proposée dans notre ouvrage L’Acteur et l’intermédialité (2011), qui était l’une des propositions pour l’analyse de la relation de l’acteur avec le dispositif technologique et l’image. L’individuation intermédiale nous a permis d’accomplir l’étude détaillée d’une cinquantaine de spectacles à composante technologique et de révéler des nuances tout à fait inattendues du rapport « interprète/technologie », en confirmant l’impact incontestable des écrans sur ce type de créations. Nous souhaitons revoir ce concept notamment par rapport à l’évolution du spectacle à composante technologique et de la réflexion critique dans le champ en question. Sur un plan plus pratique, nous proposons de nous focaliser sur le travail de l’acteur avec la caméra et les interdépendances qui s’instaurent durant l’exercice du monologue intérieur. Nous allons illustrer notre réflexion théorique à travers des exemples tirés du spectacle la Salle d’attente, mis en scène par Krystian Lupa. Dans ce cas la présence de la caméra et de l’écran est inscrite dans l’esthétique de cette création, mais est également une partie indissociable du processus de création. Le monologue intérieur, fondement du travail de Lupa, est confronté depuis 2009 à la captation de la caméra que le metteur en scène nomme « screen test », en s’inspirant de l’approche d’Andy Warhol. Ces « screen tests » apparaissent tant dans la phase du casting, que dans le travail sur le plateau et le spectacle lui-même, et représentent un entrelacement intéressant entre les différents temps : temps scénique, temps de l’enregistrement, p. ex., ce qui préoccupe Lupa depuis le début de son activité de metteur en scène.  Le monologue intérieur, dans sa dimension traditionnelle, apparaît sous une nouvelle lumière en présence de l’œil enregistrant et acquiert des spécificités intermédiales, en se situant au croisement du théâtre et de l’art vidéo.


Full Text:

PDF (Français)

References


Izabella Pluta, L’Acteur et l’intermédialité. Les nouveaux enjeux pour l’interprète et la scène à l’ère technologique, Lausanne, L’Age d’homme, 2011

Corine Diserens (dir.), Vito Hannibal Acconci Studio, Nantes, Barcelone, Musée des Beaux-Arts de Nantes, Museu d’Art Contemporani de Barcelona, 2004.

Sylvestra Mariniello, « Commencements », Intermédialités, No 1 : Naître, 2003, pp. 47-63,

Bay-Chang Sarah, Kattenbelt Chiel, Lavender Andy, Nelson Robin (dir.), Mapping Intermediality in Performance, Amsterdam, Amsterdam University Press, Collection Media Matters, 2010.

Bolter Jay David, Grusin Richard, Remediation. Understanding New Media, Cambridge, Massachusetts, London, The MIT Press, 1999.

Altman Rick, « Technologie et textualité de l’intermédialité  » dans Gaudreault André, Jost François (dir.), La Croisée des médias, Collection Sociétés & Représentations No 9, Paris, CREDHESS, 2000, pp. 11-21

Grzegorz Niziołek, Sobowtór i utopia. Teatr Krystiana Lupy, Kraków, Universitas, 1997.

Jean-Pierre Thibaudat, Krystian Lupa, entretien réalisé avec la collaboration de Béatrice Picon-Vallin, Paris, Actes Sud-Papiers, 2004, pp. 59-65.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


ODRADEK. Studies in Philosophy of Literature, Aesthetics and New Media Theories. 

ISSN 2465-1060

Edited by Associazione "Zetesis-Progetto di studi e Dialoghi Filosofici",

via Paoli, 15 - 56126 Pisa. Registered at Agenzia delle Entrate di Pisa, n. 3705, serie III, 23.10.2014 

Licenza Creative Commons
Odradek. Studies in Philosophy of Literature, Aesthetics and New Media Theories di Zetesis è distribuito con Licenza Creative Commons Attribuzione - Non commerciale 4.0 Internazionale.
Permessi ulteriori rispetto alle finalità della presente licenza possono essere disponibili presso http://zetesisproject.com.